Rdv blogging « vide poussette »

Toi aussi tu es maman, jeune maman, future maman, et tu te dis :

«Bon sang, que vais-je faire de toutes ces affaires que bébé n’utilise plus / n’utilisera plus !?»

Alors si tu ne veux pas que les murs de ta maison / ton appart’ ressemblent à ça :

DSC_0896

C’est article est fait pour toi !
(non, les chevilles ça va ^^)

C’est que c’est envahissant un enfant !
On le sait, un enfant c’est prenant, ça prend une énorme place dans nos cœurs, dans nos vies, toussa toussa… Mais surtout, dans nos placards !!! (caves et greniers pour les plus chanceux)

Parce-que oui, ça grandi un enfant, et beaucoup plus vite qu’on ne le croit ou qu’on ne veut bien le croire surtout.
Alors très vite (très, très vite !) on se retrouve ensevelis sous les vieilles affaires du p’tit envahisseur.

Personnellement je ne compte même plus les cartons de fringues, le gros matériel de puériculture accumulé, en double / triple (parce-que plus adapté, parce-que p’tit frère, etc…), biberonnerie (toutes les marques, de toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les matières c’est la ouate que j’préfère, le tout fois trois, quatre, ou même une demi-douzaine de chaque !), et autres jouets, meubles, etc…


Alors pour réussir à y voir plus clair dans tout ça, voici mes
« Conseils de Parents pour réussir son Vide Poussette ».

#1 La collecte H&m

Sincèrement, le concept est juste génial.
Tu ramènes un ou plusieurs sacs de vieilles fringues, quelque soit l’état, ils te reprennent absolument tout.
Tout ce qui ne peut plus être porté sera recyclé ♻
Tu leur apportes maximum deux fois par jour un sac avec au minimum trois vêtements dedans, et tu repars avec un bon d’achat de 5€ à valoir sur un montant de 30€ minimum.
Valable non ?! C’est tout bénef pour toi, les vêtements sont réutilisés par d’autres, et toi tu gagnes des sous-sous pour racheter de nouveaux vêtements à ta descendance (ou à toi-même après tout nanmého)


#2 l’échange / prêt

Alors ici on a de la chance, avec une cousine nous avons parfaitement synchronisé nos grossesses et le sexe de nos enfants. 

C’est à dire que lorsque j’accouchais de princesse Raiponce, mon aînée, son aîné à elle était déjà grand. Elle a pu me prêter beaucoup d’articles de puériculture comme le tire-lait, le coussin d’allaitement, etc…
Ensuite j’ai eu mon fils, Karadoc, juste avant qu’elle n’accouche de sa seconde.
Quelle aubaine !
Un gars puis une fille pour elle, une fille puis un gars pour moi.
Régulièrement nous procédons alors à un gros échange de cartons de fringues de nos aînés pour nos cadets.
Alors certes, ça ne vide pas beaucoup les armoires, mais ça a le mérite de les remplir d’affaires utiles 👍
Et là où j’ai encore beaucoup de chance, une seconde cousine a eu récemment un petit garçon et en attend un second. Cela fait la joie de mes placards ! 😀


#3 les dons

Personnellement, bébé 3 n’étant absolument pas au programme, il y a pas mal d’affaires que je ne compte pas garder.
Bon, il y a toujours les petites affaires sentimentales, première tenue, body de maternité etc… Ou tout simplement les affaires qu’on aime trop, qu’on peut prêter mais qu’on veut absolument récupérer.

C’est mon mien à moi !

En dehors de ça, pour toutes les affaires auxquelles on ne tient pas plus que ça, plutôt que d’aller les donner chez H&M, parce-que au bout d’un moment on a trop de bons d’achats à ne plus savoir qu’en faire, pourquoi ne pas les donner à une autre cousine/copine qui elle en a grandement besoin, et puisque c’est donné elle a moins de pression sur ses épaules à devoir y faire attention comme à la prunelle de ses yeux.
Et puis, contrairement à l’échange, là au moins tu vides tes placards sans les remplir à nouveau. Tout le monde est content !


#4 recyclage des « newborn »

Les enfants sont contents de jouer à la poupée avec les petits bodys que «maman a répété cent fois que c’était le mien quand j’étais tout bébé».
Et puis nous, on a encore l’impression d’avoir nos petits bébés, le côté nostalgique toussa…
Les pyjamas en velours peuvent également servir pour rapiécer un doudou trop usé (n’est-ce pas Tatatizane !) 😉


#5 Vêtements SENTIMENTAUX

On en parlait un peu au dessus mais pour tous ces vêtements qu’on ne veut ni vendre, ni donner, ni prêter, ni recycler, moi ce que je fais, je les mets dans une petite « boîteàsouvenirs », avec le bracelet de maternité, l’extrait de journal de leur naissance, la première tétine, etc…
Tu sais, cette petite boîte que de temps en temps tu ouvres et que tu renifles à fond pour sentir cette bonne odeur de Le Chat paillettes qui ne sent rien mais qui sent bon le bébé 😉


#6 Ventes en ligne

C’est comme ça que j’ai réussi à vendre mon trio poussette, certes très sentimental après avoir baladé mes deux enfants, mais j’ai réussi à m’en séparer !
Je sais qu’elle est dans une bonne famille maintenant 🙂

Les vides greniers, brocantes et tout le toutim ce n’est pas pour moi, j’aime m’y promener mais y vendre ça ne me tente pas le moins du monde, trop fastidieux. Donc pour cela je vends en ligne, en direct de mon canapé ! Royal non ? ^^

Facebook regorge de groupes pour toutes les régions de France et d’ailleurs pour les ventes d’occasion et maintenant avec l’outil « vente » c’est encore plus simple.
Sinon les bons vieux Ebay, Le bon coin, Amazon font très bien l’affaire.

Il existe également plusieurs sites très sympa de dépôt-vente d’affaires d’occasion pour vêtements enfants et bébés, ainsi que le matériel de puériculture :

Patatam : un concept génial, tu reçois gratuitement un sac que tu remplis d’affaires, tu leur renvoies gratuitement et eux te rachètent les vêtements « vendables ». Les autres seront soit donnés à la croix rouge, soit te seront retournés.
Rose indigo : même concept que Patatam
Pas de crise : concept légèrement différent, tu prépares ton lot et leur communiques le poids du colis, ils t’envoient un bordereau d’envoi puis tu reçois le règlement par chèque.
Vide dressing : un peu le Ebay du vêtement, pour enfants mais pas seulement, hommes et femmes également, pourquoi ne pas vendre toutes les vieilles affaires de bébé pour regonfler l’armoire de maman !? 😉

Et divers sites de troc en ligne:

L’armoire des petits : les lots vendus rapportent des points qui permettent ensuite de choisir parmi les autres lots proposés.
Too Short : tu envoies tes lots gratuitement, ton compte est crédité en points qui te permettent d’acheter d’autres lots, et lorsque quelqu’un achète tes vêtements tu reçois au minimum 10% du prix de vente.
Prêt à changer … de dressing : tout comme Vide dressing, ce site s’adresse autant aux vêtements hommes, femmes et enfants ainsi que la déco, les livres, le maquillage, etc… je te mets ici le lien vers le « comment ça marche » car il n’est pas facile à choper celui-là 😉


#7 là t’es vraiment désespéré 😉

Si tu n’as pas la chance d’avoir des frangins, cousins, amis avec des enfants ou projets d’enfants, et que tu as une flemme monumentale pour vendre tu peux toujours en faire don à la crèche / l’école de ton enfant.

Et si vraiment avec tout ça tu n’as toujours pas réussi à vider tes placards la Croix Rouge sera toujours ravie de recueillir tout ton stock pour d’autres familles dans le besoin dans l’un de ses nombreux points de collecte partout en France. 🙂

« Cet article participe au RDV blogging  « Conseils de Parents pour Réussir son Vide Poussette » organisé par Lorène du blog Twins And Us. »

 

Publicités

8 réflexions sur “Rdv blogging « vide poussette »

    • Mamartizane dit :

      Eh oui ça va très vite ! Et ça ne va pas en s’arrangeant 😉
      Mais c’est toujours très difficile de se séparer des premières affaires de bébé, même pour le second ça fait toujours le même effet…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s