Question existentielle

Pourquoi fait-on des enfants ?!

Bah oui, c’est vrai ça. Qu’est-ce qui nous pousse viscéralement à vouloir à tout prix donner la vie.

Après tout, les enfants ça crie, ça pleure, ça pue et ça coûte cher…

J’ai comme l’impression qu’on s’est bien fait berner par mère nature moi.

On doit être génétiquement programmés pour enfanter, un truc du genre. Parce-que sinon, j’vois pas.

Une personne sensée, logique et rationnelle fuirait à raison devant la chose !

Alors pourquoi nous, pauvres pêcheurs parents, êtres faibles, illogiques et irrationnels (bah oui), avons-nous pu avoir envie _ oui envie ! Parce-qu’un accident j’aurais compris, mais envie _ de contribuer à faire perdurer la race humaine ?!

Parce-que tu vois, quand tu créés une entreprise tu calcules tout, l’argent qui va sortir, l’argent qui va rentrer, si l’affaire est rentable, toussa toussa. (cette comparaison c’est pas anodin, tu comprendras plus tard)
Avant de faire un enfant c’est pareil, on calcule si on aura les moyens etc… Et pour tout le monde le bilan sera forcément le même, un enfant ça fait perdre beaucoup d’argent et ça ne rapporte que dalle ! On sait d’avance qu’on s’engage à vie dans un gouffre à fric… 💰

Qui de surcroît va nous pomper toute notre énergie, nous causer de forts maux de tête, nous faire vieillir prématurément et tout simplement nous faire devenir chèvre 🐐

Alors franchement, si l’être humain était uniquement doté d’un esprit logique, il y a longtemps que la race serait éteinte.

D’où la raison de cette question :

Pourquoi ?

J’ai beau essayer d’être objective mais non, je suis une maman vois-tu .
Maintenant que je les ai je sais que cette question n’a pas de sens.
Mais avant de les avoir je ne le savais pas, alors je me demande ce qui a pu faire que Papatizane et moi avons eu envie d’enfanter nous aussi.

J’essaie de me rappeler.
Notre jeunesse, notre insouciance.
C’est peut-être ça au fond, la réponse.
L’ignorance totale de ce qui nous attendait.
Bah non, parce-qu’en fait, pas si bêtes qu’on en avait l’air, on le savait bien qu’on allait en baver quelques peu, qu’on allait devoir se serrer la ceinture, et mettre définitivement de côté notre vie d’avant.

Je me rappelle, toujours, notre jeune couple, heureux, à deux, le calme, la tranquillité,…
C’est sûrement ça oui ! La vie un peu trop plate et vide.
Vide de cris de joies, de pleurs, de jeux, de câlins.
Pas les câlins d’un partenaire mais ceux de petits bras potelés tout doux, tout chauds.

Je crois que je tiens le bon bout là.

Voilà pourquoi nous faisons des enfants !

L’AMOUR pardi, l’amour.

L’amour de ces petits êtres, ces petits bouts de nous qui nous aiment si fort en retour.

La douceur de leurs câlins, la tendresse de leurs baisers.
Leur petite frimousse moitié lui moitié moi.

Cette chose incompréhensible qui fait que même s’ils t’ont poussé à bout toute la journée, quand vient le moment où ils te sautent dans les bras tu oublies tout, tu es juste bien.

Alors on est peut-être pas plus riches, certainement plus pauvres même, bien plus fatigués, et souvent plus énervés, mais qu’est-ce qu’on est heureux !

On est riches d’amour, et tellement fiers d’eux.
Fiers d’affirmer haut et fort que oui nous sommes irrationnels et illogiques mais que oui nous sommes parents !

Ah ce que c’est bon, merci mère nature de nous avoir dotés de sentiments et d’émotions.

Merci également de m’avoir accordé deux si beaux enfants qui nous comblent chaque jour.

C’est vrai souvent je crie, parfois je craque, mais ma vie sans eux serait si insipide, morne, vide, inutile.

Parce-que oui, lorsque l’on a des enfants, on se voit attribuer un nouveau rôle. Plus qu’utiles on devient indispensable ! Notre rôle est primordial envers ces petits êtres si fragiles.
À nous de les guider dans la vie et d’en faire de futurs adultes accomplis.
Et qui sait, peut-être de futurs parents à leur tour 😉

C’était l’instant chamalow, mais voilà. J’étais un peu énervée en fin de journée, épuisée surtout. Puis en y repensant bien je me suis dis qu’en fait: qu’est-ce que je les aime ! Mes bébés ❤

Publicités

4 réflexions sur “Question existentielle

  1. Chaperon Rouge dit :

    Mince, tu me fais des noeuds au cerveau là…

    je sais pas pourquoi on s’est tant acharnés à en faire un de bébé?! Moi, je veux être maman depuis que j’ai 14 ans… au moins!! J’ai toujours été la « copine trop maternelle », trop tot « responsable » (alors que franchement dans ma famille rien ne m’y poussait particulièrement), trop sérieuse… Mais ce petit être joufflu, rose, gigotant,e t prêt à s’abandonner à toi en toute confiance… ça m’a toujours fait des noeuds dans le ventre à mouah… Alors oui, quand j’ai rencontré monsieur Loup, et qu’il m’a dit « je suis vraiment très très amoureux de toi » quelque chose comme… 3 jours après notre premier baiser, on a parlé bébé. Lui, il en a besoin parce qu’il veut avoir une vraie famille.. La sienne, c’est juste un ramassis de miettes dont plus de la moitié sont bonnes à jeter à la poubelle… alors oui, il veut se faire la sienne, celle dont il a révé, conjurer le sort etc…

    Donc on s’est acharnés, vraiment, (toi même tu sais 😉 ) à se le fabriquer, ce petit poupon dont on avait tant envie chacun de notre côté… et maintenant qu’il est en route après tant de galères médicales, on se pose la question du « mon dieu mais comment on va gérer ça??? » Parce que le côté un peu tendre de la chose, ça on est quasi sur de maitriser. Les nuits, les tétées, l’éducation, les valeurs à transmettre, les histoires à raconter et les réponses à donner, on est armés d’années d’amour cumulées qui nous font dire « ok, on est prêts » . Mais les à cotés financiers, la sécurité, le siège auto, la crainte de voir tout ce qu’on voit à la télé lui arriver (et comment le prévenir de se méfier?!), la poussette idéale, puis ses études, et son premier logement, toussa… quand on prend de recul, c’est carrément flippant!! mais trop tard, on recule plus! lol

    Aimé par 1 personne

    • Mamartizane dit :

      J’adore vraiment tes commentaires à rallonge, surtout ne change rien ! 😀
      J’adore lire, et en particulier quand l’une de vous me raconte sa vie ❤

      Tu m’as fais passer par différentes émotions, j’ai d’abord eu de peine pour monsieur Loup, puis j’ai senti beaucoup d’amour et d’étoiles dans les yeux par rapport à ce petit être fait de vous qui pousse en toi ❤ puis je ressens ton angoisse face à l’arrivée de ce grand chamboulement.

      Alors si je peux tenter de te rassurer, c’est tout à fait normal de se poser toutes ces questions, un bébé même s’il était profondément désiré et qu’on était parfaitement conscient de ce que cela représentait, une fois que ça devient vraiment concret ça fait carrément flipper (ça fait beaucoup de -ment dans la même phrase non)
      Mais ne t’inquiètes pas, oui c’est un grand bouleversement, mais vous y arriverez les doigts dans le nez !
      Être mère ce n’est pas inné, on le devient avec la naissance de son bébé, et c’est lui qui chaque jour nous façonne à sa manière, de la façon dont il besoin.
      Ton bébé fera de toi la maman qu’il lui faut.
      Ton nouveau job de maman, tu l’apprendras chaque jour, tu te redécouvriras aussi. Ils nous changent. Mais en bien évidemment 🙂

      Tu verras, une fois qu’il ou elle sera là, tu oublieras tes inquiétudes actuelles, et t’en découvriras de nouvelles (lol) on s’inquiète toujours pour son enfant c’est bien normal 🙂

      Pour revenir à la question financière, matérielle, dis-toi qu’un bébé a seulement besoin d’être nourri, changé, protégé et surtout énormément AIMÉ ♥
      Quelque-soient vos choix, il sera forcément bien et heureux. Il sait que vous faites le meilleur pour lui.

      Et je vais te dire une chose, quoi que vous fassiez: IL VOUS AIME ! ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s